Les partenaires initiateurs

La Fédération Régionale des Chasseurs des Hauts-de-France (FRC HDF)

La Fédération Régionale des Chasseurs des Hauts-de-France (FRC HDF) mène des projets nombreux et divers dans les domaines de la gestion de la faune sauvage, de la préservation des habitats et du développement des territoires ruraux. Elle représente ses 5 Fédérations Départementales des Chasseurs, et leurs 117 000 adhérents, auprès des administrations, collectivités régionales et organismes publics, et coordonne certaines de leurs actions dans un souci de cohérence régionale. La FRC HDF assure également des activités de conseil, d’expertise, de formation, en matière cynégétique ; dans un but de gestion et de conservation de la faune sauvage et des milieux.

L’Association Régionale de Pêche

L’Association Régionale de Pêche est issue de la nouvelle organisation territoriale des régions. Elle regroupe les 5 Fédérations de Pêche des Hauts de  France et plus de 95 000 pêcheurs. L’association  a pour vocation d’établir une coopération étroite avec la région sur les différents aspects liés à la biodiversité, au milieu aquatique ainsi qu’au développement économique du territoire en lien avec  l’activité  du loisir et tourisme Pêche.

Les référents

La Fédération de l’Aisne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique

La Fédération de l’Aisne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique est une association Loi 1901 chargée de missions d’intérêt général et reconnue d’utilité publique. Son Conseil d’Administration, composé de treize membres, est présidé par M. MOURET Jean-Pierre. Six salariés œuvrent quotidiennement à la préservation des milieux aquatiques, et leurs missions s’articulent autour de quatre grands pôles : Administratif, Technique, Garderie et Animation & Développement. Elle fédère 67 Associations Agréées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique réparties sur l’ensemble du vaste réseau hydrographique du département (vallées de la Somme, de l’Oise, de l’Aisne, de la Marne et de leurs affluents) et ont en gestion 450 km de berges de cours d’eau de 1ère catégorie piscicole, 1400 km de berges de cours d’eau / canaux de 2ème catégorie piscicole et 190 ha de plans d’eau de 2ème catégorie piscicole.

La Fédération départementale des Chasseurs de l’Oise

La Fédération départementale des Chasseurs de l’Oise fédère près de 18 000 chasseurs du département représentant tous les modes et types de chasse. Elle a pour mission la promotion et la défense de la chasse sur le département, la mise en valeur du patrimoine cynégétique et de ses habitats ainsi que la prévention du braconnage. La Fédération met en place un programme de formations et d’actions aussi riche que varié pour promouvoir la chasse durable, elle est un acteur incontournable de l’éducation à l’environnement.

Enfin elle joue un rôle majeur dans la préservation de l’environnement tout en conciliant les différents usagers des territoires.

La Fédération de l'Oise pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique

La Fédération de l’Oise pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique œuvre quotidiennement pour les 550 km de rivières et les 250 hectares d’étangs en gestion associative. Créée en 1942 elle est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique.

Elle a pour missions :

  • d’assurer la protection du milieu aquatique, la mise en valeur et la surveillance de la ressource piscicole
  • de participer à la promotion et au développement du loisir pêche
  • de coordonner les activités des 63 Associations Agréées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique du département.

La Fédération départementale des Chasseurs de la Somme

La Fédération des chasseurs de la Somme forte de ses 27 000 passionnés de nature que sont ses chasseurs gère les espèces et les espaces du département de la Somme. L’action quotidienne de ses ingénieurs et techniciens permet de maintenir et de sauvegarder le fragile équilibre de la biodiversité ; sans l’investissement de ses 4 000 entités de chasse départementale de nombreuses espèces auraient disparus de dame nature.

La fédération des chasseurs de la Somme, au travers de l’opération Som’propre et Som’fleurs ont été les architectes de la plus grande opération de nettoyage et de fleurissement réalisée en France.

La Fédération de Pêche du Pas-de-Calais

Créée en 1942, la Fédération de pêche du Pas-de-Calais fait la promotion d’un loisir très fortement ancré dans le département. L’action de ses membres est primordiale pour la vie et la survie de la faune piscicole, la gestion des milieux aquatiques et la préservation de la biodiversité.

 

La Fédération de Pêche du Nord

Association de loi 1910, la Fédération de pêche du Nord a pour objectifs de gérer et protéger les milieux aquatiques de son territoire, de promouvoir la pêche auprès de toutes les générations. Plusieurs temps forts rythment la vie de cette association : actions de sensibilisation, ateliers, missions de sauvegarde et de nettoyage, protection des espèces.

La Fédération des Chasseurs de l’Aisne

La Fédération des chasseurs de l’Aisne participe à la mise en valeur du patrimoine cynégétique et à la protection de la faune sauvage et de ses habitats, elle apporte son concours à la prévention du braconnage et conduit des actions d’information, d’éducation et d’appui technique à l’intention des gestionnaires des territoires (2800) et chasseurs (14000). Investie de missions de service public (permis de chasser, indemnisation des dégâts de grand gibier aux agriculteurs…), la Fédération développe la concertation avec de nombreux acteurs de la nature avec qui elle travaille dans l’association et le siège social naturAgora.

La Fédération départementale des Chasseurs du Nord

La Fédération Départementale des Chasseurs du Nord est administrée par un conseil d’administration constitué de 15 élus. Elle est constituée de 31 permanents répartis en 5 pôles : Administratif et financier, petit et grand gibier, nuisibles-sanitaire-formation et animation, migrateurs-dossiers environnementaux-base de données techniques, service adhérents-police de la chasse-formation permis de chasser. Son siège est situé à 59152 CHERENG. Elle fédère plus de 25200 chasseurs du département représentant tous les modes et types de chasse.

La Fédération départementale des Chasseurs du Pas-de-Calais

Forte de plus de 32 000 adhérents, la fédération des chasseurs du Pas de Calais est administrée par un conseil d’administration constitué de 15 élus qui peuvent s’appuyer sur une équipe dynamique de 33 salariés constituée de personnels qualifiés œuvrant chaque jour au profit de la gestion des espèces, des milieux et de l’activité cynégétique départementale.
Elle accueille et forme plusieurs milliers de personnes chaque année lors des formations de permis de chasser, de garde-chasse particuliers ou encore de piégeurs agréés.

La Fédération de la Somme pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique

La Fédération de la Somme pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique fédère les 50 Associations Agréées de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique Samariennes qui gèrent bénévolement des lots de pêche (étangs, rivières) accessibles au grand public, parmi les  900 Km de cours d’eau et 6000 Ha d’étangs que compte le département de la Somme.

Créée en 1942, elle est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique. Ses missions sont déclinées en 4 pôles :

  • Le pôle halieutique : consiste à garantir le bon fonctionnement de la pêche dans le département et d’assurer le développement de notre loisir.
  • Le pôle animation : œuvre pour l’initiation et la découverte des milieux aquatiques auprès des publics pêcheurs ou non. La Fédération est agréée par l’Education Nationale.
  • Le pôle technique : met en œuvre des actions de restauration et d’entretien de nos rivières et de nos étangs afin de préserver les milieux aquatiques.
  • Le pôle administratif : appuie et aide au quotidien les 50 AAPPMA de la Somme dans leurs démarches et leurs actions.

Les mécènes

RTE

Respecter et protéger durablement l’environnement
En charge du transport d’électricité haute et très haute tension, RTE est un acteur déterminant de la transition énergétique. Fort de ce rôle et de cette responsabilité, RTE apporte des solutions et des services au-delà du seul accès à l’électricité et s’inscrit dans une démarche continue pour préserver durablement l’environnement.

Préserver la biodiversité

La préservation des milieux naturels et de la biodiversité est un des principaux axes de la politique Environnement de RTE.
Les services rendus par les écosystèmes sont des ressources essentielles des territoires. Avec 90% de ses installations situées en pleine nature, RTE veille à l’intégration de ses ouvrages et de ses activités dans l’environnement. Le respect des zones naturelles protégées et de la faune et la flore est une priorité prise en compte dans le cadre de la conception, la construction et l’exploitation des ouvrages de transport d’électricité
RTE concourt à la préservation des milieux naturels à proximité du réseau électrique en limitant son empreinte et en développant des mesures en faveur de la biodiversité, telle que le développement de corridors verts sous ses lignes pour faciliter les déplacements des espèces animales et végétales ou des aménagements cynégétiques aux pieds des pylônes afin de favoriser la biodiversité et la faune sauvage.

RTE partenaire des Fédérations Nationales de chasse et de pêche

Dans le prolongement des conventions de partenariat signées avec les Fédérations Nationales de Chasse et de Pêche en 2008 et 2014, RTE a souhaité s’associer aux fédérations de chasse et de pêche de la région des Hauts-de-France très impliquées dans l’opération « les Hauts-de-France propres».

RTE, Réseau de Transport d’Electricité, est une entreprise de service

Notre mission fondamentale est d’assurer à tous nos clients l’accès à une alimentation électrique économique, sûre et propre. RTE connecte ses clients par une infrastructure adaptée et leur fournit tous les outils et services qui leur permettent d’en tirer parti pour répondre à leurs besoins, dans un souci d’efficacité économique, de respect de l’environnement et de sécurité d’approvisionnement en énergie. A cet effet, RTE exploite, maintient et développe le réseau à haute et très haute tension. Il est le garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique. RTE achemine l’électricité entre les fournisseurs d’électricité (français et européens) et les consommateurs, qu’ils soient distributeurs d’électricité ou industriels directement raccordés au réseau de transport. 105000 km de lignes comprises entre 63 000 et 400 000 volts et 50 lignes transfrontalières connectent le réseau français à 33 pays européens, offrant ainsi des opportunités d’échanges d’électricité essentiels pour l’optimisation économique du système électrique. RTE emploie 8500 salariés.

Crédit Agricole Brie Picardie et Crédit Agricole Nord de France

Sur le territoire des Hauts de France, ce sont 6000 collaborateurs et 2000 administrateurs qui font vivre les valeurs du Crédit Agricole : proximité, solidarité, responsabilité.
Banques coopératives et mutualistes, acteurs bancaires de premier plan, le Crédit Agricole Nord de France et le Crédit Agricole Brie Picardie soutiennent le développement économique de leurs territoires et accompagnent chaque jour les projets de leurs clients.

Une démarche volontariste de Responsabilité Sociale et Environnementale

Les 2 Caisses régionales ont également adopté une démarche volontariste de Responsabilité Sociale et Environnementale, agissant au quotidien pour un développement durable.
Sollicitée par la Fédération des Chasseurs de la Somme dans le cadre de leur partenariat historique, la Caisse régionale Brie Picardie s’était déjà engagée en octobre 2012 à soutenir Som’Propre, une opération lancée en mars 2012 pour collecter les déchets dans la nature. Initiative unique en France de la part d’une Fédération des Chasseurs, la plus grande opération de nettoyage jamais entreprise dans le département de la Somme avait mobilisé en 2012, 2013 plus de 22 000 bénévoles venus prêter leurs bras pour collecter plusieurs centaines de tonnes de déchets, avec l’appui logistique des collectivités territoriales. Cette opération solidaire et éco-citoyenne renouvelée en 2016 et 2017, impliquant alors la quasi-totalité des communes du département a été largement relayée dans la presse locale.
De son côté, la Caisse régionale Nord de France soutient de nombreuses associations qui œuvrent à la protection des espaces naturels, à la sensibilisation des publics au recyclage et au respect de la nature, comme Noeux Environnement, Atre ou Nature Propre 62 ou Rivages Propres Côte d’Opale…
Du reboisement des forêts domaniales du Nord Pas de Calais au partenariat avec le Conservatoire des espaces naturels en Picardie, les Caisses Nord de France et Brie Picardie contribuent chacune sur leurs territoires à la préservation et la valorisation de leur patrimoine naturel et s’associent cette année pour soutenir encore davantage l’initiative de leurs partenaires Fédérations de Chasse et de la Région Hauts de France.

Sanef

Sanef fait partie du groupe Abertis, premier opérateur mondial de gestion d’autoroutes et de télécommunications, le groupe Sanef exploite 2 063 km d’autoroutes, principalement en Normandie, dans le Nord et l’Est de la France. Le groupe emploie environ 2 700 personnes pour un chiffre d’affaires de 1,658 milliard d’euros en 2016.

Principales filiales : Sapn, Bip&Go…

Enedis

Enedis est le gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité sur 95 % du territoire français continental. Il gère équitablement le réseau de distribution d’électricité sur l’ensemble du territoire français et réalise toutes les interventions techniques (raccordement, dépannage, relevé de compteur…).

Enedis participe au bon fonctionnement du marché de l’électricité en poursuivant un double objectif de qualité et de neutralité. Au travers de ses activités, il fait vivre les valeurs auxquelles il est attaché : sens du service, respect et engagement.

 

Ils se mobilisent aussi

Communauté de Communes du Vimeu

Depuis le 1er janvier 2017, la Communauté de Communes du Vimeu Industriel (CCVI) et la Communauté de Communes du Vimeu Vert (CCVV) ont définitivement cessé d’exister. Les deux “Vimeu” ne font dorénavant plus qu’un. Cette fusion s’est opérée naturellement pour ces deux territoires qui partagent bon nombre de points communs tout en conservant néanmoins leur identité propre.

Forte de ses 24 000 habitants, la CCV dispose aujourd’hui d’un nouveau poids démographique et peut se prévaloir de nombreux atouts notamment l’équilibre subtil entre ruralité, développement économique et services à la population.

Le Syndicat Mixte Artois Valorisation (SMAV)

Le Syndicat Mixte Artois Valorisation (SMAV), créé en 2002, est l’établissement public qui, par transfert de compétence, collecte et valorise les déchets de ses 3 adhérents. Il est au service d’environ 166 000 habitants qui vivent dans 197 communes, sur un territoire de 1 232 km².

Le SMAV assure une mission de service public en assurant la collecte, le recyclage, le réemploi et la valorisation des déchets ménagers